Depuis petit je suis passionné par la Nature et en particulier par les oiseaux, ce blog est là pour vous faire partager cette passion à travers mes photos et mes vidéos mais aussi pour sensibliser sur la protection de la Biodiversité et la protection animale.

Je suis, pour des raisons éthiques et écologiques, végan. Je défends également une certaine vision que j'ai tenté d'expliquer en écrivant ce discours que j'ai lu à l'alter G7 qui a eu lieu en mai 2019 à Metz. 

Nous sommes 7 milliards certes mais 7 milliards d'humains. Nous sommes en réalité 7,77 millions d'espèces animales, et je n'ose imaginer combien d'êtres vivants cela représente. Nous, les Humains, sommes de l'ordre des primates, de la famille des hominidés regroupant les orang-outan, les gorilles et les chimpanzés, de la tribu des hominini incluant les chimpanzés et les bonobos. Nous faisons donc parti, des 147 espèces de singes, des 182 espèces de primates. Et nous continuons à nous considérer comme une espèce complétement à part de ce monde animal, au sommet de toutes les espèces animales.

Nous sommes une seule espèce parmi les 7, 77 millions d'espèces d'animaux dans le monde. La terre ne nous appartient donc pas. Notre jardin ne nous appartient pas, notre ville ne nous appartient pas. L'habitat dans lequel nous vivons ne nous appartient pas. Et il faut l'accepter. Ces dernières décennies nous avons cru que nous étions les maîtres du monde et nous nous considérions au dessus de toutes les autres espèces vivantes. Ce qui nous a conduit à vider les océans, à empoisonner les sols, à détruire les forêts, à construire des routes et des centres commerciaux inutiles au détriment d'autres espèces, bref à ce qui nous conduit à la 6ème extinction de masse.

Aujourd'hui, nous sommes là pour dire aux différents gouvernements que nous ne voulons plus de compromis avec les lobbyings, ceux et celles qui recherchent constamment le profit au détriment de notre environnement, que nous nous les laisserons pas faire, en résistant, en se mobilisant et aussi en changeant. Car il faut changer notre société et cela passe aussi par nous.

Nous devons accepter de partager et de cohabiter avec les autres espèces :

Donc nous devons accepter l'herbe qui pousse sur nos trottoirs et le lierre qui grimpe sur notre façade.

Donc nous devons accepter que la guêpe visite notre pique nique.

Donc nous devons accepter que le nid de l'Hirondelle soit plus important que la propreté de la façade de notre maison.

Donc nous devons accepter que les poissons doivent rester dans les océans et pas dans nos assiettes.

Il est encore possible de remettre en question notre place parmi les autres espèces vivantes. C'est en respectant le vivant que nous prendrons les bonnes décisions individuelles, collectives et politiques. Car je pense sincèrement que le respect du vivant est la clé du changement. Chaque insecte compte, chaque oiseau compte, chaque mammifère compte, chaque poisson compte. Nous comptons toutes et tous, car cet ensemble de vie compte plus que le profit.



En savoir plus : https://leblogdevictor.webnode.fr/news/le-respect-du-vivant-la-cle-du-changement/

"Nous sommes 7 milliards certes mais 7 milliards d'humains. Nous sommes en réalité 7,77 millions d'espèces animales, et je n'ose imaginer combien d'êtres vivants cela représente. Nous les Humains, sommes de l'ordre des primates, de la famille des hominidés regroupant les orang-outan, les gorilles et les chimpanzés, de la tribu des hominini incluant les chimpanzés et les bonobos. Nous faisons donc parti, des 147 espèces de singes, des 182 espèces de primates. Et nous continuons à nous considérer comme une espèce complétement à part de ce monde animal, au sommet de toutes les espèces animales. 

Nous sommes une seule espèce parmi les 7, 77 millions d'espèces d'animaux dans le monde. La terre ne nous appartient donc pas. Notre jardin ne nous appartient pas, notre ville ne nous appartient pas. L'habitat dans lequel nous vivons ne nous appartient pas. Et il faut l'accepter. Ces dernières décennies nous avons cru que nous étions les maîtres du monde et nous nous considérions au dessus de toutes les autres espèces vivantes. Ce qui nous a conduit à vider les océans, à empoisonner les sols, à détruire les forêts, à construire des routes et des centres commerciaux inutiles au détriment d'autres espèces, bref à ce qui nous conduit à la 6ème extinction de masse.

Aujourd'hui, nous sommes là pour dire aux différents gouvernements que nous ne voulons plus de compromis avec les lobbyings, ceux et celles qui recherchent constamment le profit au détriment de notre environnement, que nous nous les laisserons pas faire, en résistant, en se mobilisant et aussi en changeant. Car il faut changer notre société et cela passe aussi par nous.

Nous devons accepter de partager et de cohabiter avec les autres espèces.

Donc nous devons accepter l'herbe qui pousse sur nos trottoirs et le lierre qui grimpe sur notre façade.

Donc nous devons accepter que la guêpe visite notre pique nique

Donc nous devons accepter que le nid de l'Hirondelle soit plus important que la propreté de la façade de notre maison.

Donc nous devons accepter que les poissons doivent rester dans les océans et pas dans nos assiettes.

Il est encore possible de remettre en question notre place parmi les autres espèces vivantes. C'est en respectant le vivant que nous prendrons les bonnes décisions individuelles, collectives et politiques.  Car je pense sincèrement que le respect du vivant est la clé du changement. Chaque insecte compte, chaque oiseau compte, chaque mammifère compte, chaque poisson compte. Nous comptons toutes et tous, car cet ensemble de vie compte plus que le profit."

 

 

 

Sujet: Qui suis-je ?

Questions ...

Salut Victor , question personnel ... Habbit-tu St Malo ?
Et est-ce que ton numéro est : 02 96 39 05 14 ?
...
Désolé pour ces questions ! Juste par curiosité

Re: Questions ...

Au faite je m'appelle du coup Louise j'ai 13 ans j'habite à Rombas et je me suis renseigner sur à ton sujet par internet ...
Car je n'aime pas fréquenter dans jeune délaquen ! Et encore moins en petite ami ! Je te trouve plutôt mignon ...
Bref répond !

Questions

Salut Victor ☺️ ! J'ai une idée

Question

Salut Victor , je voulais savoir , ça fais depuis l'année dernière que je ne t'ai pas vue , j'aimerai te donner mon numéro mais je ne peut pas le m'être sur un message public désolé, je n'ai aucun mail , rien … Je serai très heureuse d'avoir ton numéro , si ça ne te dérange pas ? Pour pouvoir discuter d'animaux ! Le problème c'est que je suis maintenant au collège , et je ne pourrais plus assister à tes exposition … Serais tu ok pour me donner ton numéro stp ? … Et je voulais te demander est-ce que les Salamandre sont bien venimeuse ? Voilà c'est tout répond moi stp Victor

Re: Question

Salut Louana
Je te propose de m'envoyer un mail : victor-noel@orange.fr

Re: Re: Question

Je ne peut pas mais tant pis

Re: Re: Re: Question

Merci comme même , mais faudra trouver une autre solution (smiley souriant )

Admirations

Bonjour Victor , j'ai 12 , je t'admire depuis que tu est venu dans mon écoles primaire ( Cité Lecler ) . Je trouve ça vraiment trop génial tout ce que tu fait pour les animaux . Depuis petite je vie au milieu d'eux , je suis amoureuse des animaux depuis toute petite . J'adorerai pouvoir te revoir .

Remerciements

Bonjour Victor,

Je suis depuis peu une grand mère comblée par une magnifique petite fille de 5 mois, j'ai 3 grands garçons et habitons la Belgique.J'ai eu l'oreille attiré par un petit reportage sur France 2 à ton sujet, et je voulais te remercier pour ton intérêt et ton engagement pour le vivant qui me laisse l'espoir que notre jeunesse arrivera à faire changer les choses. Vraiment "félicitations" pour ce que tu nous partages, et nous redonnes l'espoir, je te souhaite toute la réussite que tu mérites avec un maximum d'adultes possibles pour t'épauler dans ce monde, et, surtout, tout le bonheur du monde. Merci.

te remercier

bonjour Victor.
j'ai seulement 11 ans mais c'est pour te dire que depuis que j'ai vue ton reportage a la télé avec Tony je te suis et je fais plus de chose pour l'environnement. même si avant j'avais certaine habitude je pense bonne.

Nouvel avis